Massa Ton expérience en Israël commence ici !
  • scissors
    Le 16 décembre 2013Par Les participants

    Massa : Peux-tu te présenter en quelques mots ? (prénom, âge …)
    Je m’appelle Sandy, j’ai 27 ans, je suis ingénieur en Génie Civil et je voulais venir en Israël avec Massa afin de faire un stage, avant de faire mon Alyah.

    M : A quel programme Massa as-tu (ou vas-tu) participé ?
    Je suis actuellement en stage avec Gvahim.

    M : Pourquoi as-tu choisi ce programme massa ?
    Ce programme me paraissait adapté, car je voulais faire un Oulpan mais aussi avoir une expérience professionnelle ici en Israël. De plus, je ne voulais pas habiter dans un bâtiment Massa, mais plutôt trouver mon appartement en colocation, pour pouvoir m’immerger. Gvahim semblait correspondre le plus à tous mes critères

    M : Quelles sont les démarches pour s’inscrire à un programme Massa ? Sont-elles faciles ?
    Des questionnaires sont à remplir sur internet. Des documents justificatifs sont aussi à joindre, ce qui a été un peu compliqué pour moi, étant donné que j’étais déjà en Israël quand j’ai rejoins Gvahim, et que tous mes documents étaient en France.

    M : Quel ton meilleur souvenir ?
    J’ai beaucoup aimé Simha Torah à Kikar Rabin. Tout le monde était là pour faire la fête, et tout le monde se souhaite Hag Sameah, je trouve ça génial
    J’aime beaucoup la célébration des fêtes en Israël en général …

    M : Quel ton pire souvenir ou « la galère » du voyage ? 
    Le plus compliqué pour moi aura été de trouver un appart je pense.

    M : Est ce que tu peux nous dire ce qui t’a le plus manqué en France pendant ton expérience en Israël ? (famille, copains…)
    Je dirais mes amis, étant donné que ma famille proche est venue me voir. D’un autre coté, je me suis fait de nombreux amis ici

    M : Qu’est ce qui te manque le plus depuis ton retour en France ?
    Je ne suis pas rentrée, et je compte rester en Israël. Je rentre juste un mois, pour voir ma famille et mes amis. Je fais aussi la procédure d’Alyah de France, et je reviens en Israël.

    M : Un petit conseil pour les futurs participants à Massa ?
    Je pense que c’est important d’essayer de s’adapter à Israël et aux israéliens, et pas uniquement de rester avec des participants Massa.

    M : Quel est le « grand » regret de ton expérience ?
    Franchement, je ne regrette rien…

    M : Raconte-nous en quelques mots ton expérience en Israël ?
    Je travaillais depuis 2 ans, j’avais un très bon poste, mais je n’étais pas satisfaite. Alors un jour, j’ai démissionné, quitté mon appart et je suis partie voyager 4 mois en Asie, toute seule, dans le but de changer d’air pour mieux revenir. Finalement, 2 semaines avant mon retour en France, j’ai acheté un billet aller simple Paris- Tel Aviv ! Je pensais rester quelques mois, pour apprendre l’hébreu et voir ce que je voulais faire. Mais la minute où j’ai atterri, j’ai su que je voulais rester

    M : As-tu pu retrouver d’autres personnes qui faisait Massa en Israël ?
    J’ai rencontré énormément de personnes qui font un programme Masa, et j’ai retrouvé des personnes de ma ville natale (Toulouse) qui ont fait leur Alyah.

    M : Raconte ton arrivée en Israël ? les 1er jours 
    Je suis arrivée de nuit, dans une auberge de jeunesse. Des le 1er jour, j’ai commencé à chercher un appartement, et aussi un travail. Il m’a fallu 3 semaines pour trouver un appartement. J’ai fait quelques petits boulots avant de rejoindre Gvahim.

    M : As-tu eu peur avant ton départ ?
    Pas du tout, j’étais très sereine. Je pense parce que d’une part je revenais d’un voyage en Asie où j’étais déjà seule, et d’autre part parce que je sentais que c’était la bonne chose à faire pour moi

    M : Parles-tu hébreu correctement ? car un oulpan est dans tous les programmes
    Je suis arrivée en sachant plus ou moins lire, et un peu écrire. Aujourd’hui, je parle très convenablement, je peux avoir une discussion en hébreu. Pour moi, c’était très important, puisque je veux m’installer ici

    M : Qu’est ce qu’il t’a manqué dans le programme : aide logement, accueil aéroport, plus de dîner pour rencontrer du monde …
    Je trouve que l’aide financière est très faible, et vu ma situation j’aurai aime avoir une bourse plus importante. J’aurais aussi aimé avoir plus de dîners par exemple, aussi avec d’autres programmes Massa.

    M : Que penses tu de l’initiative Massa : permettre a tous les jeunes de 18 à 31 ans de découvrir Israël à travers de programme de longues durées. ?
    Je pense que c’est extraordinaire. Effectivement, la plupart des jeunes juifs du monde soit ne connaissent pas Israel, soit viennent ici en vacances, souvent l’été, ce qui n’est pas représentatif d’Israël d’après moi. Donc l’initiative Massa est génial à mon sens, car elle permet aux jeunes d’avoir une autre vision d’Israël.

    M : Recommandes tu Massa et pourquoi ?
    Je recommande Massa, car je pense qu’avec la multitude de programmes, c’est adapté à tout le monde.

    M : Qui t’a fait connaitre Massa et qui t’a inscrit ?
    J’ai connu Massa sur internet, et je me suis inscrite moi-même.
    Je pensais rejoindre Stagerim, mais comme je les ai contacté trop tard par rapport à ma date d’arrivée en Israël, j’ai laissé tombé.
    Ensuite, j’ai entendu parlé de Gvahim en arrivant en Israel. J’ai rencontré deux français à l’auberge de jeunesse où j’étais, qui faisaient un programme Masa, et ils m’ont dit de les contacter.

    M : La musique ou le film qui représente le mieux ton voyage
    Aucune idée ! Par contre, je vois ma vie ici comme une chasse aux trésors ! Trouver un appart, voir ce que je veux faire, les amis, les connexions pour le travail… j’ai vraiment cette image de chasse aux trésors, avec ses indices et tous les gens qui m’aident sur mon chemin

    M : A toi la parole !
    Merci Massa, je suis très contente d’avoir suivi un programme avec vous, car ca m’a permis de rencontrer plein de monde. La plupart rentrent dans leur pays, mais certains ont fait leur Alyah ou prévoient de rester, et sont aujourd’hui des amis, que je considère comme ma famille (ce qui est important étant donné que nous n’avons pas notre famille proche…).

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , , , , , ,
Social links powered by Ecreative Internet Marketing