Massa Ton expérience en Israël commence ici !
  • scissors
    Le 12 décembre 2016Par Non classé

    Grand Salon des programmes en Israël pour lycéens, étudiants et jeunes professionnels

    Marseille, Dimanche 29 Janvier 2017 de 14h00 à 19h00
    Hôtel Golden Tulip 17 Place Louis Bonnefon, 13008 Marseille 14h00 à 19h00

    LyonLundi 30 Janvier 2017 16h30 à 20h00

    Espace Hillel – 113 Boulevard Marius Vivier Merle, 69003 Lyon

    Paris, Dimanche 5 février 2017 de 10h00 à 18h00
    Espace Charenton 323bis, rue de Charenton 75012 Paris

    Anvers, Jeudi 2 février 2017
    Plus d’informations à venir 

    Tu as entre 17 et 30 ans, viens rencontrer les représentants des programmes pour étudier, découvrir et vivre en Israël en tant que touriste ou Oleh Hadash !

    ·         Universités et écoles :
    Rencontre avec les représentants des différentes universités israéliennes et écoles de préparation aux psychométriques

    ·         Programmes d’intégration et découverte d’Israël :
    De nombreuses formules pour vivre une année en Israël : Oulpan, Kibbutz, Volontariat…

    ·         Formations, stages et expériences professionnelles :
    Découverte de parcours professionnels pour les étudiants et les jeunes diplômés

    ·         Etudes Juives: Rencontre avec des Yechivot et Seminaires en Israël 

    Viens rencontrer les représentants des programmes homologués par MASSA venus spécialement d’Israël pour participer à ce salon

    ·         PROGRAMMES UNIVERSITAIRES :Méhina, Licence, Master, Doctorat, échanges universitaires

    Université de Jérusalem, SCE-Ecole d’Ingénieurs, Prépa Haifa, Mahon Lev et Tal, Collège Académique de Netanya, IDC, Université de Tel-Aviv, Université de Bar-Ilan, Prépa Ariel, TAKA, Ashkelon Academic College, Technion, Prépa Technion, Prépa Progress Tel Aviv

    ·         PROGRAMMES D’ETUDES JUIVES :Année d’étude au lendemain du Bac, ou année de ressourcement après les études

    Heychal Eliyaou, Hemdat Hadarom, Shvout, Mahon Ora, Daat Menachem, Mahon Meir, Michlala de Jerusalem, Or Viyechoua, Nishmat

    ·         PROGRAMMES D’INTEGRATION ET DECOUVERTE :S’immiscer dans la société israélienne et en découvrir les nombreuses facettes ou préparer sa vie future en Israël

    BIP, Tnouot, Maguen, Garin Zabar, TIKVA, RELEV

    ·         FORMATIONS, STAGES ET EXPERIENCES PROFESSIONNELLES :Suivre une formation, faire un stage en entreprise au cours de ses études ou enrichir son CV d’une expérience professionnelle avant de se lancer dans la vie active

    Stagerim, Israel Tech Challenge, Israel Way, Vatel, Massa Vidéo Premiere, Gvahim Young Leaders

    ·         DIVERS :

    Bait Israeli, CNEF, l’Office des Etudiants et bien d’autres

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • scissors

     

    Juste avant Shabatt, voici le témoignage de Yankel qui a commencé son programme Massa BiP il y a deux semaines… Et vous c’est pour quand ?
    Je m’appelle Yankel Attal et je fais partie du programme BIP. Le programme a débuté il y a un peu plus de deux semaines. Je me sens très bien, comme tous les autres participants, nous nous sommes tous bien intégrés, nous avons réussi à construire une cohésion sociale.
    Les cours d’anglais, d’hébreu, et de psychométriques se déroulent très bien à Bar Ilan. A mon avis, cette année sera vraiment réussie et très enrichissante.

    Shabbat Shalom !
    #Études #Massa #Israel


    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , , , , , , , ,
  • scissors
    Le 25 mai 2016Par Massattitudes

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • scissors

    Préparez votre départ en Israël 
    Que vous ayez envie de lancer votre propre entreprise, aider à préserver l’environnement, ou développer votre talent artistique, nous vous aiderons à trouver le stage parfait.

    Choisissez parmi notre liste de stages clés-en-main ou commencez à construire votre propre expérience sur-mesure.

     

     

     

     

     

    Les stages proposés correspondent aux annonces de stages les plus récentes émises par des organisations parmi les plus intéressantes et novatrices d’Israël. Cliquez ici pour voir les dernières offres.

    Les stages sur-mesure : vous cherchez un stage qui correspond exactement à vos centres d’intérêts ? Nous pouvons le construire pour vous ! Ou bien cliquez sur les centres d’intérêt listés ci-dessous : vous naviguerez parmi des exemples de stages personnalisés qui ont été conçus dans le passé. Concevez votre propre stage en fonction de ce qui vous intéresse le plus.

     

     

    Choisissez vos stages par centre d’intérêts 
    Arts, Graphisme, architecture
    But non lucratif, social
    Droit
    Education
    Finance, Comptabilité
    Gouvernement
    High-Tech
    Informatique
    Ingénierie, recherche
    Marketing, publicité, business development
    Media et Journalisme
    Médicale, pharmacie
    Sciences Politiques, journalisme
    Start-Up

    Parcourez les offres par centre d’intérêt 

     

    Demandez une bourse
    Israël n’est peut-être pas aussi loin que vous le pensez. Nous avons des bourses pour vous aider dans votre parcours. Découvrez le Formulaire rapide pour avoir une idée de ce à quoi vous pouvez prétendre.

     

     

     

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , , , , , ,
  • scissors
    Le 27 octobre 2014Par Les programmes Massa

    Lire la suite…

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , , , , , , ,
  • scissors
    Le 11 avril 2014Par Les programmes Massa

    Je m’appelle Daniel, j’ai 24 ans. Si tu lis ceci c’est que d’une façon ou d’une autre tu es intéressé(e) par Israël. Masa a cet énorme avantage de te permettre de vivre une expérience en Israël sans engagement. Pas besoin de faire ton Alyah et de changer de vie totalement. Tu as le droit à un essai gratuit (ou presque).

    Mais Masa c’est aussi une multitude de programmes. Parmi tous ces programmes, lesquels sont faits pour toi ? Honnêtement, je n’en ai aucune idée. Mon but est de t’aider à découvrir le programme Gvahim à travers mon expérience personnelle.

     

    Gvahim qu’est ce que c’est ?

    En simple, c’est Annie-Claire et Joy, tes interlocutrices principales, deux jeunes mères juives qui ont fait leur Alyah de France. En un peu plus développé, c’est toute une équipe dont le boulot est de te faire découvrir Israël à travers le milieu professionnel.

    Cela étant dit, tu comprends bien que ce programme s’adresse à toi si tu es en fin ou milieu d’études et si tu te poses des questions sur ton avenir professionnel et personnel.

    Quelle est la différence entre Gvahim et les autres programmes qui te proposent des stages ?

    Premièrement, tu peux choisir entre trouver ton stage toi-même à travers ton réseau personnel ou demander de l’aide à l’équipe Gvahim. Le mieux étant, bien sûr, de faire les deux ;-)

    Ton projet professionnel sera donc la première étape. C’est à partir de ça que tu vas tout construire.

    Secundo, c’est le seul programme qui soit entièrement gratuit. Tu reçois même une bourse de 260$ par mois ! Où est donc le piège ?

    Il n’y en a pas vraiment… Quand tu t’engages avec Gvahim c’est qu’en plus de ta volonté d’expérimenter une possible vie professionnelle en Israël, tu peux mener TA vie en Israël ! Ca veut dire que tu seras complètement libre (à ne pas confondre avec laissé(e) à l’abandon). Pas de student house ou autre campus où tous les gens du programme vivent ensemble. A toi de te dégoter un appart et de payer un loyer. Mais dans cette étape, comme dans toutes celles que je tu liras ici, retiens bien ces 2 noms : Annie-Claire et Joy ! Elles sont là pour t’aider ! Tu ne lis pas forcément l’hébreu et tu le parles encore moins ? Aucun problème ! Elles te donneront des conseils et te guideront vers les membres de ton programme qui pourront t’aider.

    Une fois cette corvée terminée (surtout ne rêve pas trop, un studio en plein centre de Tel Aviv pour 2000 shekels par mois I efshar[1] !), le kiffe peut commencer.

    Où est le fun dans ce programme ?

    Le fun ça sera à toi de le créer. Heureusement, Gvahim te donnera plein d’occasions !

    Tu auras des activités obligatoires quelques fois par mois où tu te retrouveras avec tous les gens de ton groupe. Mais si tu crois que c’est activité bronzette tous les 2 jours, passe ton chemin… L’aspect professionnel est le plus important voilà pourquoi tu auras maximum une activité par semaine (et encore c’est déjà énorme). Toutes ces activités seront l’occasion de te construire ton premier network et le plus important : ta nouvelle bande de potes ! Gvahim a beau être majoritairement français, tu rencontreras des gens de partout dans le monde (nous avons eu un Hollandais et une Italienne dans notre session et j’ai eu des collocs qui venaient des USA, de Suède, ou plus simplement d’Israël même)

    Au final, pourquoi Gvahim ?

    Gvahim te permet de t’intégrer pleinement dans la société israélienne grâce au stage que tu vas effectuer et aux sessions d’ulpan que le programme te paie.

    De plus, tu auras toujours la possibilité de rester dans un univers francophone, grâce aux différentes personnes qui constitueront ta session.

    Gvahim est gratuit et te donne une bourse de 260$ par mois.

    Si tu as besoin d’un tremplin pour te décider à faire l’Alyah, Gvahim est fait pour toi !

    Et si c’est juste une expérience professionnelle en Israël que tu cherches, Gvahim est le programme le plus professionnalisant.

    Une dernière chose, si le mot Alyah te fait peur ne t’enfuies pas ! Personne dans ce programme ne cherchera à te mettre la pression pour que tu restes absolument. Certains sont restés et certains sont rentrés, ça ne changera rien à l’expérience unique que tu vivras !



    [1] = impossible !

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , ,
  • scissors
    Le 8 janvier 2014Par Les participants

    Vous l’avez compris, deux jeudis par mois, nous publions un billet pour vous parler de Massa. Ah la solitude du blogueur qui regarde l’horizon en se demandant de quoi il va pouvoir parler… Nous on ne la connait pas. Car de la matière, il y en a. Non, nous notre problème c’est de vous faire percevoir en quelques lignes toute l’attractivité de ce programme.

     

    Finalement, on a compris que ceux qui parlaient le mieux de Massa étaient ceux qui l’avaient vécu.

    Notre boulot c’est de vous expliquer toutes les possibilités qu’offre l’Institut Vatel en Israël mais on le sait, ça ne vaudra pas le récit de Charles-Hervé.

    On pourrait vous détailler par le menu le marché du travail en Israël et les 1001 possibilités d’y faire son stage de fin d’études mais ça ne sera jamais aussi vivant et enthousiasmant que le témoignage de Sandy, ingénieure dans le Génie Civil.

    On pourrait aussi, se féliciter que les jeunes français qui partent pour Massa sont 80% à transformer l’essai en Alyah. Mais ça ne sera jamais aussi convaincant que les envies d’Alyah de Gabrielle.

    Pour vous donner envie de nous rejoindre, on pourrait vous inonder de chiffres et saluer l’année 2014 comme une année record. Pour l’année 2011-2012, 511 personnes sont parties dans le cadre d’un programme Massa. En 2012-2013, le chiffre grimpe à 642. En novembre 2013, 841 personnes se sont envolées pour Israël grâce Massa. Oui, vous avez vu ça augmente. Et ce n’est pas fini car pour l’année 2014, de la France et de la Belgique, les départs devraient atteindre le chiffre historique de 1000.

    On pourrait aussi faire de la sociologie comparée en s’interrogeant sur la prévalence des filles sur les garçons. Car oui, sachez que l’aventure Massa séduit plus de filles que de garçons. Et ouais, 549 filles sont sur la ligne de départ contre seulement 292 garçons.

    Mais derrière les pourcentages, les moyennes, les données médianes il y a des prénoms, des parcours, des familles.

    Massa ce ne sont pas seulement des chiffres, ce sont des destins et des rêves. Aujourd’hui Massa c’est Chiara, Alexandra, Natanael, Moché ou encore Rachel.

    Et demain, Massa ça sera peut-être … TOI !!!!

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , , , , ,
  • scissors
    Le 3 octobre 2012Par Les participants

     

    Je m’appelle Jérémy O. , j’ai 24 ans, je viens de Paris, je suis Ingénieur et j’ai participé cette année à un programme Massa.

    J’ai participé au programme de stages « Gvahim Young Leaders », un programme qui place des étudiants de l’enseignement supérieurs dans des entreprises Israéliennes pour des stages qualifiés. J’ai choisi ce programme dans le cadre de la validation de mes obligations internationales vis a vis de mon école. Il s’est avéré que ce programme a surpassé mes attentes ! Sorties, Musées, Visites d’entreprises ( Google, BetterPlace… )
    Et j’ai pu participer à l’experience Israélienne.

     

     

     

    J’ai connu Massa par ce programme et on a pu participer au BFL, un séminaire sur le leadership où on a pu rencontrer des centaines de futur leader de la communauté juive professionnelle internationale! C’est sans doute notre meilleur souvenir !

    Bien sur, partir loin de ses proches est difficile, et c’est probablement ce qui m’a le plus manqué durant ce voyage.

     

     

     

     

     

    Je conseille Massa à tous les étudiants qui souhaitent tenter l’aventure Israélienne sous un angle différent que pour des vacances. C’est un véritable tremplin. On ne l’appelle pas la start-up nation pour rien. Et ca n’a pas raté ! Au bout de 3 mois, j’intégrait un projet de création d’entreprise en marge de mon stage.

    Avec Massa, j’ai rencontré des gens extraordinaires et je garderais des amis de cette experience. Je suis arrivé en Israël et je ne connaissait personne. Mais grace aux évenements organisés par Gvahim, j’ai rapidement rencontré des amis et on a pu vivre au rythme d’Israël. Pourim dans les rues de Tel Aviv, Yom Haatsmaouth en Bleu et blanc dans toute la ville, parcourir le Golan lors de Tyouls.

    Le projet massa est un projet cohérent. On ne peut pas comprendre Israël, ses défis, ses enjeux, tant qu’on y a pas vécu pour de bon. Culturellement, c’est évident. Professionnellement, vous épouserez une manière de penser qui changera votre vision.

     

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , , , , , , , , , , ,
  • scissors
    Le 9 mai 2012Par Les participants

    Je fais le programme Massa Stagerim et je ne prévois pas de faire mon Alyah demain (mais un jour prochain) …

    … MAIS j ai donné du fil à retordre à l’équipe Massa puisque pendant plus d’un mois ils ne me trouvaient rien … J’ai, de mon coté, cherché et trouvé de nombreux contacts avec qui j’ai passé des entretiens en anglais (mon niveau d’ivrit est assez faible : je lis comme une gamine de 6 ans et je ne sais répondre qu’à des questions basiques… pas grand chose en somme !). Lire la suite…
    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , , , , ,
  • scissors
    Le 5 décembre 2011Par Les participants

    Massa : Bonjour, peux-tu te présenter ?  
    Déborah : Je m’appelle Déborah L. et j’ai 29 ans.

    M : Quel programme Massa as tu fait ?
    Carrière plus session février 2008 : le programme consistait en une semaine de conférence, visite de Jérusalem, 3 semaines de kibboutz entre Jérusalem et Tel-Aviv et 4/5 mois de stage dans les domaines de chacun.

    Le programme regroupait carrière plus pour les français et carrière Israël pour les américains : nous étions 80, environ 20/25 français et le reste des américains, sud africains, canadiens, brésiliens..

    Lors du stage d’environ 4/5 mois, environ 10/15 personnes étaient logés à Jérusalem et le reste, nous logions dans un bâtiment en plein centre de Tel-Aviv (entre le shouk et le dizengoff center), en coloc ou seul selon notre choix

    M : Pourquoi as tu choisi ce programme Massa ? 
    Ce programme était le plus adapté à ce que je recherchais : avoir une expérience professionnelle en Israël et découvrir la société israélienne.

    M : Qui t’a fait connaître Massa ? 
    Je  recherchais un stage ou autre en Israël, après contact avec l’Agence Juive, celle-ci m’a proposé ce programme.

    M : Raconte nous ton meilleur souvenir :
    Dur dur de répondre à cette question…. C’est un tout, la vie n’était pas facile tous les jours mais peut être que le meilleur souvenir, reste Yom Ashoah et Yom Atsmaout : assister à la cérémonie sur la place rabbin lors de Yom Ashoah et assister au spectacle pour Yom Atsamout le lendemain sur la même place fut extraordinaire : la manière dont les israéliens peuvent passer d’un jour de recueillement, de souvenir, à un jour de fête… (il s’agissait de l’année des 60 ans de l’état d’Israël) : la vision de cette place et de cette ville où tout le monde (israéliens, français, américains) étaient réunis habillés de bleu et blanc, une si grande fierté d’être en Israël…

    M : As tu eu une mauvaise expérience ou souvenir ?
    Au bout de trois semaines en Israël, nous avions visité un shouk à Jérusalem, nous étions restés ensuite avec d’autres participants sur Jérusalem pour se promener et diner dans le centre.

    Mais il y’eu l’attentat dans la yeshiva, panique dans Jérusalem, nous avons cherché à rentrer au kibboutz….nous sommes bien rentrés mais je suis restée sous le choc, même si je n’ai rien vu, nous entendions les voitures de police, nous avions vu la voiture zaka passer dans les rues, les soldats nous ont arrêtés lorsque nous étions sur l’autoroute pour rentrer au kibboutz et vérifier les passagers du shérout.

    Cette soirée m’a beaucoup marqué et ce genre de situation fait beaucoup réfléchir sur le fait de vivre en Israël ou non.

    M : Ce qui t’ a le plus manqué en France :
    Ma famille, surtout durant les fêtes (de pessah).

    M : Ce qui te manque le plus depuis mon retour en France
    Les israéliens sont malpolis, sont désagréables, il faut se battre tout le temps mais il y’a un sentiment de solidarité qui n’existe pas en France. Et bizarrement, je me suis sentie en sécurité durant 6 mois…

    M : Un petit conseil pour les futurs participants ?
    Profitez (lol), il faut s’insérer dans la vie israélienne, ce n’est pas facile tous les jours mais ca vaut le coup

    M : As tu rencontré d’autres participants Massa pendant le programme ? 
    Mis à part notre groupe, il y’a eu une rencontre de tous les programmes massa au début du programme : concert d’Idan Rachel : c’était fou !! Et certaines personnes qui faisaient Stagérim.

    M : Que fais tu depuis ton retour en France ?
    J’ai repris ma vie difficilement puisque je suis arrivée en pleine crise…lol

    M : Raconte nous tes premiers jours en Israël : 
    Je suis arrivée une semaine avant le programme pour un mariage, et dès que le programme a commencé, durant ma semaine à Jérusalem, tout était fait pour que nous apprenions à connaitre les autres participants par l’organisation de jeux, visites, conférence.

    Je ne connaissais personne qui faisait ce programme..

    M : As tu eu peur avant ton départ ? 
    Je n’ai pas vraiment eu le temps de réaliser que je partais. Je m’étais inscrite mais je comptais partir que si j’obtenais mon diplôme.

    J’ai effectivement obtenu mon diplôme mais 3 semaines avant le départ…dc j’ai juste eu le temps de préparer la valise etc…

    Ce n’est qu’à l’aéroport, lorsque j’ai quitté mes parents lors du passage de la douane où j’ai réalisé que je partais je ne sais où avec je ne sais qui….évidemment, j’ai eu peur et j’ai craqué…mais une charmante mère de famille était assise à coté de moi dans l’avion et m’a raconté la préparation du mariage de son fils qui se déroulait en Israël, qu’elle avait les costumes et tout dans la valise… elle m’a occupé pendant  4 heures !!

    M : Que penses – tu du projet Massa ? 
    Je trouve que c’est un très bon programme.  Cela permet d’avoir une véritable idée sur la vie en Israël, de se rendre compte qu’il faut bosser dur pour y arriver, et si une personne souhaite faire son alyah, ce programme permet de lui ouvrir les yeux sur ce qu’est vraiment Israël. Il faut vraiment le vouloir et avoir les idées claires.

    Donc oui, je recommande massa, aussi bien pour les personnes qui hésitent à faire leur alyah, cela peut être un bon moyen de connaître la vie, que pour les personnes qui souhaitent seulement avoir une expérience.

    M : La musique ou le film  qui pourrait représenter ton voyage :
    Boi d’Idan Rachel : c’était mon réveil durant 6 mois, mes colocs ne peuvent plus entendre cette chanson.. ;-)

    M : Merci Déborah et bonne continuation

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , , , ,
Social links powered by Ecreative Internet Marketing