Massa Ton expérience en Israël commence ici !
  • Les participants « Une expérience enrichissante qui permet de mieux se connaître soi-même »

    scissors
    17 décembre 2015Les participants

    Massa : Peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Sharon Tuil : Je m’appelle Sharon Tuil, j’ai 20 ans et je viens de Paris. J’ai fait toute ma scolarité a Lucien de Hirsch et j’ai eu mon bac il y a 3 ans. Après le bac j’ai fait une prépa social puis j’ai raté mes concours, j’ai décidé de partir en Israël.

    M :  A quel programme Massa as-tu participé ?

    ST : Midreshet yeoud

    M: Pourquoi as-tu choisi ce programme Massa ?

    ST : J’ai choisi ce programme car il contenait tout ce que je voulais : enseignement religieux, encadrement des psychométriques et  du volontariat.

    M : Qui t’a fait connaître Massa et qui t’y a inscrit ?

    ST : Trois amies à moi (Lauren Assor, Salome Journo et Deborah Sayada) avaient fait ce programme un an avant moi. Elles avaient beaucoup aimé. Je me suis inscrit toute seule.

    M: Étais-tu inquiète avant ton départ ?

    ST : Oui j’étais très inquiète à l’idée de quitter ma famille. J’étais très angoissée mais l’angoisse est partie plus vite que je l’aurai cru dès le début du programme.

    M : Peux-tu nous raconter ton arrivée et tes premiers jours en Israël ?

    ST : Je suis arrivée avec ma mère le 20 octobre très angoissée. Dès que j’ai eu ma chambre et le téléphone, que tout était organisé, je me suis sentie mieux et j’ai appris à connaître les filles.

    M: Qu’est-ce qui t’a le plus marqué dans ton programme Massa ? 

    ST : Ce serait difficile de ne parler que d’une chose qui m’a marquée : les fous rires, les cours des rabbanims, tous les tiyoulims qui m’ont fait découvrir Israël et surtout qui m’ont appris à me surpasser, à me dire qu’on peut toujours y arriver, les activités, ma chambre et surtout les filles de ma chambre et à cote de ma chambre de qui je suis maintenant inséparable.

    M :  Raconte-nous en quelques mots ton expérience en Israël ?

    ST : Je suis arrivée à Jérusalem avec beaucoup d’angoisse et d’appréhension. Puis petit à petit, je me suis habituée aux cours des rabbanims. Je suis sortie de ma timidité pour aller parler et rencontrer les autres filles que je considère à ce jour comme ma famille. Au travers des tiyoulims et des chabbatot, j’ai appris à connaître mieux Israël et j’ai appris à me débrouiller.  J’ai gagné en maturité et en indépendance à travers les cours d’oulpan j’ai appris a mieux parler Hebreu.

    M : Quel est ton meilleur souvenir ?

    ST : C’est difficile de dire un meilleur souvenir alors je dirai que toute l’année a été inoubliable.

    M : Quelle a été ta plus grande galère durant ton séjour ?

    ST : Les galères c’était pour s’organiser dans la chambre toute petite. Les tiyouls aussi c’était compliqué, à Eilat ou dans des grottes. Mais chaque galère m’a fait grandir.

    M : Parlais-tu hébreu avant ton programme ?

    ST : Oui

    M : Ton niveau d’hébreu a-t-il progressé ?

    ST : Oui, grâce à l’oulpan.

    M :  Quels sont tes projets après le programme ?

    ST : Cette année je fais mon chirout leoumi (service militaire civil) à Kfar Sabba dans deux gans. J’habite à Raanana avec trois colocataires.

    M : Un petit conseil pour les futurs participants à Massa ?

    ST : Profitez à fond, prenez tout ce que vous pouvez, vous ne le regretterez pas.

    M : Recommandes-tu Massa et pourquoi ?

    ST : Je recommande Massa car cela permet de vivre une expérience très enrichissante qui permet de mieux se connaître soi-même et de connaître Israël.

     

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus

Laisser un commentaire

*

Social links powered by Ecreative Internet Marketing